Articles de la catégorie Jung

Catégorie Jung

La psychologie analytique de Carl Gustav Jung

La catégorie « Jung » regroupe des articles sur la psychologie analytique de Carl Gustav Jung. Jung considérait comme illusoire l’attribution d’un but défini à priori à la psychothérapie. Il ne basait pas cette perspective sur une volonté de neutralité, mais sur sa reconnaissance que l’évolution psychologique de chaque individu est pratiquement imprévisible.

La guérison psychologique

Dans son ouvrage La guérison psychologique (p. 32), Jung identifie quatre plans d’action psychothérapeutique : la confession, la mise en lumière, l’éducation et la métamorphose. Il voit la confession et la mise en lumière comme des moyens de reconstruire l’héritage de Freud. La confession sert de modèle ancien à la méthode psychanalytique, qui se contente d’élargir le champ de la conscience. Cet élargissement facilite alors la mise en lumière et la libération des secrets de l’inconscient. Il affirme cependant que comprendre les causes d’une névrose doit mener à une éducation pour une nouvelle existence sociale, afin de ne pas laisser le patient démuni. Enfin, il souligne que l’étape de la métamorphose doit inclure une éducation aux dimensions de la vie de l’âme. Ainsi, la psychologie analytique de Jung aboutit à ce qu’il nommait le processus d’individuation, une quête de réalisation de soi qui transforme profondément l’individu.

Alchimie et psychothérapie (3) – La Pierre Philosophale

Alchimie et psychothérapie (3) – La Pierre Philosophale

L’Opus alchimique et l’individuation sont comme une aventure intérieure et une quête de sagesse, ressenties comme une participation à un processus intemporel de la vie psychique. Ils favorisent une expansion de la conscience et conduisent à des expériences numineuses. La Pierre Philosophale possède des propriétés paradoxales, capturant le caractère mystérieux de la psyché. Pour Jung, l’alchimie clarifie le processus d’individuation, où réaliser la Pierre Philosophale est médiatisé par l’établissement d’une relation au Soi.

Alchimie et psychothérapie (3) – La Pierre Philosophale

Alchimie et psychothérapie (2) – Les sept opérations

Les sept opérations alchimiques et leurs parallèles psychologiques peuvent être présentées de cette manière : la calcinatio brûle les fausses identifications, la solutio dissout les rigidités. La coagulatio incarne la relation au Soi, intégrant l’ombre. La sublimatio réalise le Soi, la circulatio crée un sentiment de répétition avant l’émergence d’un point de conjonction. La mortificatio et la putrefactio impliquent d’accepter de « mourir » à l’ego. La separatio différencie les fonctions psychiques. Enfin, la coniunctio réconcilie les opposés purifiés, dans une union de l’amour et de la sagesse.

Alchimie et psychothérapie (3) – La Pierre Philosophale

Alchimie et psychothérapie (1) – Les quatre phases de l’œuvre

Pour Jung, l’alchimie a été un parallèle historique qui lui a permis de trouver un point de vue à l’appui de ses thèses. Il s’aperçut que certaines des images dans les rêves de ses patients étaient identiques aux symboles alchimiques. Selon lui, les alchimistes n’avaient jamais produit de l’or. Mais parce qu’ils étaient préoccupés par une autre finalité, la projection des mécanismes à l’œuvre dans leur psyché avait pu se faire de façon pure sur ce qu’ils observaient. L’étude du symbolisme alchimique lui fournit alors une carte de l’ensemble du processus d’individuation.

La mère et ses enfants en psychologie analytique jungienne

La mère et ses enfants en psychologie analytique jungienne

Selon Jung, l’impact des parents sur leurs enfants dépasse l’éducation visible; les facteurs inconscients tels que l’anima/animus et l’imago maternel jouent un rôle crucial. Le complexe mère influence différemment les fils et les filles : chez le fils, il peut créer insécurité ou comportements extrêmes influencés par l’anima, mais aussi favoriser des relations enrichissantes. Chez la fille, ce complexe peut soit amplifier soit inhiber ses instincts, nécessitant une différenciation de l’animus pour son individuation. La thérapie vise à distinguer les projections de l’expérience véritable de l’enfant.

Fonction Transcendante et Imagination Active selon Carl Gustav Jung

Fonction Transcendante et Imagination Active selon Carl Gustav Jung

L’imagination active de Jung facilite l’individuation en unissant les contenus conscients et inconscients pour promouvoir leur transformation. Cette pratique, basée sur des perceptions internes comme les rêves, favorise l’autonomie et la réconciliation intérieure, bien qu’elle puisse requérir un accompagnement initial pour gérer ses risques.